Pages

S'AFFIRMER, UN OBJECTIF REALISABLE ?




Yo!

On se retrouve aujourd'hui pour un article vraiment particulier. J'espère d'ailleurs qu'il pourra éventuellement être le premier d'une longue série. Vous ne le savez peut-être pas mais j'écris depuis que je suis toute petite. J'ai participé à de nombreux ateliers écriture, notamment durant quelques années avec ma grand-mère que j'aime énormément et avec qui j'ai un lien très fort. 

Avec le temps, j'écris beaucoup moins alors que je pense que ça pourrait vraiment m'aider. Mettre tout ce qu'on a dans la tête par écrit, parfois ça libère, ça aide à voir où on en est et surtout ça nous permet de nous relire des années plus tard et de voir le chemin parcouru. Et puis surtout, ça reste une discipline qui me tient vraiment à coeur. 

Je me rends compte avec un peu de recul que je ne me suis jamais vraiment "livrée" que ce soit ici ou sur Youtube. Je garde toujours cette petite gêne car je sais que beaucoup de gens de mon entourage me suivent et c'est parfois déroutant. La première question d'affirmation se pose-t-elle déjà ? Je pense que oui héhé. 





Comme chaque année, (mais cette fois-ci c'est la bonne) j'ai décidé que cette année serait mon année. Alors voilà, j'arrête de me poser trop de questions, du moins j'essaye, et si ça me plais d'écrire, si j'ai envie de partager un peu plus de ma personnalité, pourquoi ne pas le faire, uniquement de peur de ce que je les gens vont pouvoir penser ? J'arrête de me priver et d'avoir peur du regard des autres parce que j'ai aussi le droit d'exister, zut. En étant vraiment objective, on peut dire que c'est clairement moi qui me fixe mes propres barrières.
Bon y'a encore du chemin, je vous assure. Mais petit à petit l'oiseau fait son nid. 

J'avais donc envie de vous partager un peu mes ressentis, les questions que je peux me poser au quotidien parce que ça fait du bien. Je me dis que je ne suis sûrement pas la seule et peut-être que mes articles pourraient vous aider aussi au fond. 

Commençons par le commencement. J'ai eu ce déclic en septembre dernier. Je ne l'ai précisé nul part parce que ça n'avait pas lieu d'être mais j'ai vécu ma première rupture amoureuse fin août 2015. Voilà, ça arrive, c'est la vie, mais putain ça fait mal. 

Je n'entre pas dans les détails parce que je n'en vois tout simplement pas l'utilité mais suite à cette rupture j'ai ressenti pleins de trucs que j'avais jamais ressenti avant. Ca m'a fait prendre conscience de pleins d'aspects de ma personnalité. Première chose les amis, dans vos relations amoureuses, gardez votre indépendance. Gardez vos moments à vous, ne devenez pas DEPENDANTS comme moi je le suis devenue. Parce qu'après, il faut tout reconstruire. Je n'avais plus de repère, je ne savais pas quoi faire ni avec qui, je ne savais même pas ce dont j'avais envie parce que j'avais des petites habitudes qui se sont envolées en 3 secondes. Alors voilà c'est pas facile, mais je vous assure que ça arrive. Chacun prend le temps dont il a besoin, parfois on pense qu'on est guéri et puis vous vous reprenez un claque en pleine face. Mais c'est la vie et surtout c'est TEMPORAIRE. 

Après une rupture, vous avez deux choix. 1) Vous vous morfondez, votre vie est nulle et le restera toujours, vous ne trouverez jamais plus personne de toute façon, gnagnagna on connait la suite. 

2) 


Bon, soyons honnête, je suis passée par les deux phases. Et parfois même quand je suis dans la phase 2, la phase 1 reviens me narguer. Mais bon, c'est le jeu non ? Sinon je suppose que ce serait bien trop facile. 

Et c'est là que j'ai pris conscience que j'existais. J'ai le droit d'être triste, d'être fâchée, d'avoir besoin de temps, de dire non,... 

J'essaye de gérer au mieux tous ces nouveaux aspects que j'aimerai améliorer. J'apprends aussi à dire ce que je pense sur le moment. J'essaie d'arrêter de dire "oui d'accord" si au fond de moi ça me met en rogne. Pourquoi est-ce que je devrais dire oui pour que l'autre ne soit pas vexé(e), alors que pendant ce temps-là, moi, ça me travaille, ça m'énerve et je n'arrête évidemment pas d'y penser. 

En parlant de moi, ça aussi c'est pas facile à gérer. En comprenant tous ces différents aspects, à force de me dire que moi aussi je peux dire les choses et que je ne dois pas tout encaisser pour exploser lorsque la goutte aura débordé le vase, on arrive vite à se dire qu'on est la personne la plus égocentrique du monde. On a très vite l'impression qu'on ne se centre uniquement plus que sur soi, qu'on se fait passer avant les autres et ça, c'est assez nouveau. C'est peut-être l'entrée dans la fameuse phase adulte, où tous ces changements viennent bousculer notre petite vie bien ordonnée. Maintenant il faut faire face et on comprends facilement que si on se laisse constamment marcher dessus on n'ira pas très loin. C'est la phase "j'apprends à me connaître", je découvre quelles sont mes valeurs, quelles sont les choses que je ne peux pas tolérer. J'apprends aussi à me dire que ce n'est pas grave si tout le monde ne m'adore pas et que la gentillesse c'est vraiment bien, mais il faut parfois pouvoir faire la part des choses. 

En fait, j'ai l'impression de réellement me rendre compte que je suis un humain. Et que tout ça, ça va me construire et que toutes les épreuves de ma vie aussi positives ou négatives qu'elles soient me construiront. J'avais cette sensation de confort qui s'est envolée très vite. Ca fait très peur au départ, mais j'apprécie de plus en plus les zones à risques. J'ai envie de pouvoir me lancer des nouveaux challenges et surtout d'avoir la volonté de les réaliser et d'aller jusqu'au bout. Sur papier, c'est vrai que j'ai tendance à dire beaucoup parce que je le pense et que j'y crois vraiment mais ma flemme et ma procrastination reviennent toujours me faire coucou. D'ailleurs, peut-être que ce sera le sujet d'un prochain article ? 




Au fait, pourquoi ne pas le mentionner ici, vous l'aurez peut-être vu sur Facebook ou Instagram mais je me suis faites tatouée le 2 mars passé. C'était mon premier, toute une histoire héhé. C'est mon petit oeil bienveillant, celui qui m'aide à affronter le regard des autres, à me dire que tout se passera bien. C'est mon troisième oeil, celui qui désigne la connaissance de soi. Vous l'aurez compris, ce sont vraiment des thématiques qui me tiennent extrêmement à coeur et ce tattoo est un réel symbole, je suis vraiment trop trop contente d'avoir passé le cap.  

J'ai aussi toujours eu un certain besoin de reconnaissance. Ouvrir le blog et ma chaîne Youtube m'ont permis d'un peu rebooster ma confiance en moi. Quand je lis vos commentaires toujours tellement adorable, j'ai un sourire jusqu'aux oreilles. Ca fait vraiment du bien de voir que les gens apprécient ce que vous faites et qu'ils vous suivent sur différentes plateformes. 
J'aimerai d'ailleurs pouvoir partager tellement plus avec vous ! Je l'ai déjà dis souvent mais au final on ne se connait pas du tout. Ceux avec qui j'ai déjà eu l'occasion de papoter en commentaires, par messages ou posts sur les différents réseaux sociaux sont une minorité. Je vous assure que je ne mords pas et que c'est toujours avec plaisir que je lis et réponds à ce que vous avez à m'apporter (tout en espérant que je puisse vous apporter autant). 

Mon rêve n'est pas d'avoir 3000000 d'abonnés mais un crew bien soudé, avec qui je peux échanger sur n'importe quel sujet! 

Enfin bref, je m'éloigne, j'ai un style d'écriture très décousu, j'espère que vous suivez toujours haha. 

Alors, s'affirmer un objectif réalisable ? 
Quand on veut on peut non ? Je pense que ça va prendre du temps, Rome ne s'est pas fait en un jour (promis j'arrête avec les expressions nulles). C'est un exercice quotidien et je pense qu'il ne faut pas avoir peur d'essayer et de se tromper parce que c'est réellement comme ça qu'on apprend à se connaître et à faire face à différentes situations. Je vais essayer de ne plus craindre l'échec et surtout de savoir l'avouer en toute humilité, parce que ça arrive et personne n'est parfait. Que celui qui ne s'est jamais trompé dans sa vie lève la main ! 

Savoir admettre qu'on se trompe et qu'on ne réussit pas tout haut la main, c'est aussi essayer d'être moins perfectionniste, essayer de relativiser et de se dire que c'est pas si grave si ça ne se passe pas comme on l'avait prévu dès le départ. 
Encore une fois, gros challenge pour moi cette année. 

Savoir admettre qu'on se trompe c'est bien, mais savoir admettre que dans cette situation, on a vraiment trop géré, c'est savoir booster sa confiance en soi. Il faut essayer d'être optimiste et d'essayer de trouver des petites victoires partout dans nos quotidiens. Ca fait du bien de se rendre compte qu'on est capables de certaines choses. 

J'aimerai d'ailleurs vous partager quelques articles et vidéos qui ont pu m'aider à leur façon et qui continuent de me faire du bien de manière générale sur les divers sujets traités juste au dessus : 

MadmoiZelle  

http://bit.ly/1M44WgQ 
http://bit.ly/1Lv1ygs 
http://bit.ly/1S8k3Xw
http://bit.ly/1R4Bc49
http://bit.ly/1Q2z4q7
http://bit.ly/1Ut1m49
http://bit.ly/1R77M6O

L'interview de Alain Badiou sur l'amour sur Clique : 

http://bit.ly/1puyPhA

En général, je fais souvent les choses dans l'attente d'un retour quelconque. Comme si tout ce que je faisais, je devais le faire pour quelqu'un. A partir de maintenant je tente de faire les choses pour moi, parce que ça me fait du bien ou plaisir. Parce que j'en ai envie. 



(juste parce qu'elle me fait trop rire à chaque fois et qu'elle arrive quand même à me motiver à sa façon haha. En plus, pour moi Shia LaBeouf restera toujours Louis dans la famille Stevens, je suis pas la seule à connaître hein ? Du coup je l'imagine petit dans la série et voilà)

JUST DO IT ! 
DON'T LET YOUR DREAMS BE DREAMS !
NOTHING IS IMPOSSIBLE !

Voilà, je pense que j'ai à peu près dis tout ce que j'avais sur le coeur. J'espère vraiment que vous aurez pris plaisir en lisant cet article, que vous vous serez reconnu dans certains points comme je peux me reconnaitre dans les articles de Madmoizelle. Je trouve que c'est une sensation super agréable de lire quelque chose dans lequel on se retrouve et où on peut se dire "ahhhh je suis pas la seule, merci". 

N'hésitez pas à commenter et à me dire ce que vous faites vous au quotidien, pendant l'année de manière générale pour vous booster, pour maîtriser votre image et votre personne,... J'espère qu'on pourra échanger tout simplement ! 

N'hésitez pas non plus à me suivre sur mes différents réseaux sociaux qui se trouvent sur la colonne de droite du blog si ce n'est pas déjà fait et je vous fais pleinnnnns de bisous et vous dis à très vite ! 

Julies jumble

6 commentaires:

  1. J'ai adoré cet article, à coeur ouvert et je suis vraiment "fière de toi" quand je vois le chemin parcouru cette année, même si on ne se connait pas vraiment ! Beaucoup de changements, la transition vers la phase adulte, une déception amoureuse, et au final, un message très positif qui en ressort. Bravo ma belle.

    Je suis aussi dans une phase où je me pose beaucoup de questions et où j'ai beaucoup de doutes. Sur moi, les autres, mon avenir, ce que je fais bien - ou pas -, comment améliorer ce quotidien, comment s'épanouir et minimiser les regrets, profiter et relativiser, ... J'aimerais m'affirmer plus, aussi. Un cheminement long, parfois pas facile mais nécessaire ! En tout cas, ton petit crew soudé tu le mérites car perso, j'adore ta simplicité et ta sympathie, tant en vidéo qu'en article, ça manque beaucoup sur la blogo.

    J'en profite pour te dire que ton tatouage est CA-NON, et j'aime beaucoup sa signification ;) well done baby !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. <3 <3 <3
      Ca me touche vraiment trop trop trop ! Merci pour toutes ces choses positives !
      En effet, il faut du temps et moi qui ne suis pas très patiente j'apprends qu'au final c'est certainement l'une des meilleure solution. C'est comme tu dis tout un cheminement, tout un apprentissage.
      Merci encore pour ton commentaire qui me touche vraiment beaucoup. T'es là depuis le début et avoir un tel retour me booste pour toute ma journée!
      Pleins de bisous <3 <3 <3

      Supprimer
  2. J'ai vraiment beaucoup aimé ton article et je m'y suis retrouvée aussi. Justement, , mon objectif de cette année est d'avoir plus confiance en moi, de m'affirmer et d'arrêter de toujours me dénigrer. Bref, positiver! Pas toujours évident tout ça surtout que je suis du genre à sans cesse me dévaloriser et bloquer sur ce qui ne va pas. Alors, petit à petit, j'essaye de changer ça. Ca prend du temps mais ça en vaut la peine.

    Et concernant ta rupture amoureuse, je comprends totalement ce que tu ressens. Il y a 4 ans (déjà, ça file), j'ai connu ça aussi. Et comme toi, sans m'en rendre compte, j'étais vraiment devenue dépendante de ce garçon. Ca a été le drame, tout s'est écroulé et ça fait vraiment mal. On se dit qu'on ne retrouvera jamais quelqu'un comme ça, qu'on est nulle. Et au final, contrairement à ce que je pensais, ça a été facile que ce que je pensais. Je me connais et je ne voulais pas commencer à déprimer pendant des siècles alors, j'ai décidé que je voulais aller mieux le plus vite possible et j'ai tout fait pour. Au final, on se rend compte qu'on n'a pas besoin de quelqu'un d'autre pour vivre. On sait très bien se débrouiller seule, qu'on peut aussi très bien vivre pour soi. Je m'étonne encore moi-même d'avoir géré ça comme ça. Et maintenant, je suis contente qu'il m'ait larguée parce que ça m'a permis de rencontrer quelqu'un d'autre, de construire une relation différente mais qui me convient mieux. L'amour rend aveugle, c'est vrai. Je ne voyais pas ses défauts à l'époque mais maintenant, impossible de me remettre avec quelqu'un comme ça. Bref, je me suis beaucoup éloignée du sujet, tout ça pour dire que les ruptures, même si c'est horriblement douloureux, après, avec beaucoup de recul, on peut en retirer du positif et se rendre compte qu'on en sort grandi.
    J'espère que depuis, tu vas mieux! :)

    Ah et puis, je suis fan de ton tatouage! ;)
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille fois merci pour ton commentaire qui fait un bien fou et qui pourra sûrement faire du bien aux autres personnes qui liront l'article aussi! Depuis je vais bien mieux même si il y a encore des périodes plus creuses parce que comme tu dis si bien on a vite l'impression qu'on mettra un temps monstre à retrouver quelqu'un et je commence à sentir un réel vide d'un point de vue affection !
      Mais c'est clair que je me sens grandie de tout ça et que je considère déjà pleins de choses comme positives. Ca construit, ça fait évoluer et c'est ça aussi finalement la vie, c'est se prendre des énormes claques mais toujours trouver le meilleur moyen pour s'en relever !
      Encore merci d'avoir pris le temps de commenter, de partager, ça fait vraiment du bien !

      Merci pour le tattoo hihi :)
      Pleins de bisous!!

      Supprimer
  3. Hello Julie !

    Je n'ai encore jamais laissé de commentaire sur ton blog mais ça fait un petit moment que je te suis ! (Et sur Instagram aussi d'ailleurs). MAIS LA, JE DEVAIS LE FAIRE (un peu ma mission du jour quoi).

    Tout d'abord, je te remercie pour ta fraîcheur, ta simplicité. C'est vraiment agréable !

    Quand je vais sur ton blog, je me dis "Tiens, je vais aller voir Julie'sjumble", comme si j'allais voir une bonne pote (#nonjenesuispasbizarre). En fait, je n'ai pas cette sorte de ... comment dire ? Pression (?) ... (disons cela) que je peux avoir lorsque je flâne sur les autres blogs... dont les propriétaires se prennent peut-être un peu trop au sérieux et qui me filent le cafard. Ton blog me laisse une impression de "je suis chez moi, je fais ce que je veux et j'm'en fous du reste", à l'aise, et je prends plaisir à lire tes articles et regarder tes vidéos make up.

    Bon et puis cet article, je l'aime plus que les autres ! Parce que je te comprends et parce que oui, effectivement, on s'y reconnait, on s'y retrouve un peu. Et ça aussi c'est agréable. (Bon juste un petit bémol, je ne connaissais pas cette vidéo de Shia Leboeuf et comme par habitude, je monte toujours un peu le son pour écouter une vidéo... mon chat a sursauté et moi ça m'a bien réveillée !)

    Bref, en tout cas, ton texte est plein de soleil, et je t'en remercie. Ca m'a redonné un peu de courage pour mon projet de diplôme sur lequel je travaille en ce moment. Ca fait du bien une petite piqûre de rappel comme celle-ci.

    En tout cas, je te souhaite de te découvrir un peu plus chaque jour et de trouver ta place, peu importe l'endroit où tu trouves. Je suis certaine que tu auras pleins de belles surprises. Et même si rodent les vilains jours qui nous font nous sentir mal dans nos baskets... eh bien vive les pyjamas !

    Bien à toi ! (et moi aussi j'adore ton tatouage :) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello!

      Tu peux pas imaginer comme ce commentaire m'a fait plaisir!! Merci !!
      Je suis vraiment contente parce que t'es la première personne qui me donne l'impression que mon "message" à la cool, sans prise de tête et ouvert d'esprit est entendu et apprécié !
      Et savoir que tu me suis sur différents réseaux me fait encore plus plaisir! J'ai aussi la même sensation avec les personnes que je suis donc je suis compréhension haha ! Et ça me fait tellement plaisir de savoir que je suis en quelque sorte quelqu'un comme ça pour toi! :)

      Je te souhaite vraiment plein de courage pour ton projet de diplôme du coup!! Et toutafé d'accord, les pyjamas, c'est la vie!

      Des bisous!!

      PS : sorry pour la vidéo de Shia Leboeuf, j'espère que ton chat ne m'en veut pas trop!

      Supprimer

Instagram